LE MUCUS D’ESCARGOT

29829466_2080843042157374_173562088_o

Le mucus produit par les escargots est un secret de beauté et de santé millénaire.

 La Grèce antique reconnait très tôt ses bienfaits, qui ont été utilisées pendant des siècles pour le traitement des blessures mineures et d’autres troubles de la peau tels que les verrues.

Un peu d'Histoire :

Au XVIème siècle, Ambroise Paré, un chirurgien des Rois français, recommandait déjà le mucus d’escargot pour traiter les vergetures après la grossesse. 

C’est au XIXème siècle que le milieu thérapeutique lui redonne ses lettres de noblesse. A cette époque, la bave d’escargot est identifiée comme une solution efficace de lutte contre les affections pulmonaires ou les problèmes gastriques.

Il y a environ 20 ans, le potentiel curatif de la bave d’escargot a été remarqué par les éleveurs chiliens d’escargots qui ont trouvé que les lésions cutanées guérissaient rapidement, sans cicatrices, quand ils ont manipulé des escargots pour le marché alimentaire français.

L’escargot Helix Aspersa a survécu pendant plus de 600 millions d’années à de nombreuses sortes de conditions environnementales extrêmes, grâce à une sécrétion qui défend son corps et aide à la guérison rapide de sa peau.
 
Il produit une substance qui participe à sa locomotion, réduisant le frottement, et contient un complexe qui aide l’animal à réparer rapidement tout dommage causé à sa peau.
Il réduit les blessures générées par les agressions externes, principalement par des bactéries et des champignons, ainsi que lorsqu’il est blessé par d’autres animaux.
 
C’est une composition complète et équilibrée, qui devient biodisponible pour la peau une fois épurée de sa flore bactérienne.
snail-2603493_1280

Les escargots Curae sont élevés en France dans des parcs sans pesticides ni désherbants, ramassés à la main, nourris sans OGM. Leur bave est récoltée dans des conditions éthiques visant à ne pas faire souffrir l’animal. Les produits Curae ne sont pas testés sur les animaux.

Cicatrisant, régénérant, hautement hydratant, protecteur ou encore exfoliant, le mucus d’escargot est aujourd’hui pleinement reconnu pour ses vertus curatives et cosmétiques miraculeuses.

Les propriétés régénérantes de cette sécrétion pour la peau ont été mises en évidence par un laboratoire suisse en 2008, puis confirmées par d’autres études scientifiques. La bave d’escargot contient notamment de l’allantoïne, de l’élastine, du collagène et des vitamines qui permettent d’apaiser, réparer et hydrater la peau.

Une étude clinique, menée en 1999 et 2000 au sein de la Coaniquem, fondation d’aide à l’enfant brûlé au Chili, a montré l’intérêt d’un traitement à base de crème contenant de la bave d’escargot chez des patients présentant des cicatrices et des greffes de peau.

Elle a permis d’atténuer les rougeurs et autres colorations des zones lésées et d’améliorer l’aspect des portions greffées.

Les nombreuses vertus du mucus d’escargot :

Les peptides antimicrobiens et l’acide glycolique qui composent le mucus permettent de lutter contre de nombreux problèmes de peaux : brûlures, cicatrices, rides, acné, eczéma ou encore psoriasis.
 
L’allantoïne contenue dans la bave d’escargot lui permet de régénérer sa coquille, ainsi que ses tissus. Elle offre la meilleure biodisponibilité du règne animal ou végétal, lui donnant la particularité d’être rapidement absorbée par les couches internes de la peau humaine.
 
L’allantoïne permet avant tout de cicatriser en profondeur le derme et de réparer les tissus. Alliée aux glycoprotéines enzymatiques, ce principe actif atténue fortement les cicatrices, les brûlures, ainsi que les imperfections de la peau.
 
Présent naturellement dans le mucus d’escargot, le collagène est la protéine qui apporte à la peau fermeté et élasticité. Combiné à l’élastine, il permet la régénération tissulaire et notamment de lisser durablement les rides ainsi que les vergetures dans la phase de vieillissement de la peau.
 
Exfoliant naturel, l’acide glycolique agit sur la couche superficielle de la peau et il forme un gommage naturel redoutable pour les tâches cutanées. Outre sa capacité à éliminer les cellules mortes, il renouvelle les tissus endommagés de l’épiderme.
 
Enfin, la bave d’escargot révèle une action antioxydante, c’est-à-dire qui ralentit ou empêche le phénomène d’oxydation. Le mucus d’escargot réduit ainsi l’inflammation et neutralise l’action des radicaux libres.
Mucus bave d'escargot
Étiquettes :
Follow by Email
quis ut mi, Donec Aliquam dapibus neque. nec